JBT Index du Forum
JBT
Forum de disscution
 
JBT Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: le meurtre ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    JBT Index du Forum -> Divertissements -> Jeux
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyroom
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 304
Localisation: a l'autre bout du fil

MessagePosté le: Lun 19 Avr - 21:23 (2010)    Sujet du message: le meurtre Répondre en citant

je vous propose une nouveau jeux vu que le jeux.
le jeux du meurtre (je sais pas trop se que sa vaux):

Se jeux consiste :
Un joueur donne une arme potentiel est le joueur qui poste après dont trouver une meurtre ignoble a commettre avec sa (fictivement evidament) est si l'envie vous en prend vous pouvez vous amuser a mettre des images pour illustrer votre histoire (pas trop tache quand mémé ).

je sais pas si mon explication est asser claire ?
_________________


Dernière édition par Tyroom le Lun 19 Avr - 21:31 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 19 Avr - 21:23 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tyroom
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 304
Localisation: a l'autre bout du fil

MessagePosté le: Lun 19 Avr - 21:28 (2010)    Sujet du message: le meurtre Répondre en citant

donc je commence avec une truque simple

une pelle. (ne vous jainer pas de raconter des détaille pour rendre intéressent la chose.)
_________________


Revenir en haut
Mario
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2010
Messages: 145
Localisation: Omicron Persei 8

MessagePosté le: Mar 20 Avr - 22:42 (2010)    Sujet du message: le meurtre Répondre en citant

Un soir d' août, en Arizona. Il fait chaud, de cette lourdeur qui empêche les plus vaillants de dormir John McCluster est content, il l'a eue, il sera riche. Il rentre dans sa caravane pour passer la nuit à somnoler, boire ce qui a été du whisky ,écouter son antique transistor branché sur la station Country du coin et terminer son magazine porno....


La mariée atteignait la caravane, elle sait qu'elle n'a pas le droit à l'erreur. Il faudrait l'abattre ou être abattue. Elle atteignit silencieusement la caravane, commença, tous sens en éveil, à analyser la scène: la musique Country, le grincement du rocking chair, le bruit d'un magazine dont on tourne les pages. Soudain, un craquement, presque imperceptible. Le magazine est posé sur la table, la radio se tait. Elle doit se plaquer contre le mur. Il regarde dehors, puis la musique revient et le magazine se manifeste de nouveau. Elle s'approche de la porte, dégaine son katana, aiguisé de manière parfaite, sans doute le meilleur du monde. A ce moment, d'un coup de pied, elle défonce la porte, décidée à en découdre quand, d'un bang, le calibre 12 à double canon avait parlé. Un coup de grenaille dans le sein gauche, ça fait mal. A terre, elle ne peut que voir John s'approcher, impuissante Un homme bien bâti, cheveux mi-longs, barbe de trois jours, un vrai Cow-Boy des temps modernes. "Tu vois, cette fois, c'est fini pour toi..." lui dit-il. Elle, ivre de douleur, ne peut répliquer que par un petit crachat à sa figure, il répliqua par un splendide projectile gluant, qui s'étala sur la moitié de son visage. "Moi aussi, j'y arrive". Là, elle ne ressentit qu'une piqûre dans le bras droit, puis plus rien. John la mit à l'arrière de son Pick-up puis démarra le moteur, le V8 glouglouta, à son aise, ils partirent.


Des mottes de terre sortaient du trou, Barney, au fond, racontait à comment sa dernière femme l'avait plaqué John écoutait à moitié, blasé de ces histoires banalement pitoyables, préférant garder un oeil sur sa victime. Elle s'était réveillée ligotée et bâillonnée. Elle essaya de se débattre mais John la prévint: "Je te laisse le choix, soit la torche électrique", il la brandit et éclaira les environs avant de l'éteindre, "soit ça." Il brandit une bombe aérosol. "c'est une bombe lacrymogène, si tu t'agites, je te brûle les yeux. Tu choisis quoi ?" Elle fit signe de la tête en direction de la lampe. "bon choix" déclara-t-il. 
Soudain, une voix s'éleva du trou: "J'ai fini, tu viens m'aider? -J'arrive" La pelle jaillit du trou, John aida Barney à monter, avec peine, il avait une carrure de bûcheron et devait avoisiner les 100Kg. De sa démarche, il regarda la fille. John lui fit remarquer: "Elle est jolie, hein? Ça ferait presque de la peine de la laisser là-dedans, hein?" Barney acquiesça, pensant au dernier PlayBoy, avec le poster central. Il lui saisit les pieds, pendant que John prenait les épaules. Elle rentra sans peine dans la boîte, John jeta la lampe torche avec et mit le couvercle. Barney revint avec un marteau et des clous. Elle entendit, impuissante, le bruit assourdissant des coups de marteau. Puis le penchage inquiétant du cercueil et la chute, un mètre, son coccyx la lancina. Puis, enfin, des chocs granuleux. John et Barney se démenaient avec leurs pelles pour être sûrs de terminer le boulot. John avait promis 1000$ à Barney en échange de son aide et de son silence. John jubilait, le sabre valait plus, beaucoup plus, il avait un client pour 1 million de $. Une fois leur forfait accompli, Barney et John rentraient chez eux, chacun dans leur pick-up. John pense déjà à son whisky et sa radio...


Inspiré par Q. Tarantino.
_________________



Revenir en haut
MSN Skype
Tyroom
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 304
Localisation: a l'autre bout du fil

MessagePosté le: Mer 21 Avr - 18:29 (2010)    Sujet du message: le meurtre Répondre en citant

oki merci mais tu a oublier de metre une arme pour le prochine.
merci pour le rapaile de se pasage vachement bien (je ne l'ai pas lus mais vu le film kill bill 2)
_________________


Revenir en haut
Mario
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2010
Messages: 145
Localisation: Omicron Persei 8

MessagePosté le: Mer 21 Avr - 20:00 (2010)    Sujet du message: le meurtre Répondre en citant

le texte est de moi      Je me suis inspiré de la scène, c'est tout.


Je vais te faire plaisir: Prochaine arme: 




Le Trombone 
l'attache, pas l'instrument, hein?! 

_________________



Revenir en haut
MSN Skype
Tyroom
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 304
Localisation: a l'autre bout du fil

MessagePosté le: Jeu 22 Avr - 20:12 (2010)    Sujet du message: le meurtre Répondre en citant

Dans une sale sinistre est sombre , je l'attend comme seul arme une vieux trombone qui se trouvais dans ma poche, qui sans doit devais avoir ter mis la avent le dernier lavage de mon jeans puis soudain le lumière s-allume dans le couloir est la lumière vient heurter la sensibiliser de mes yeux, puis soudain un pas provenant des escalier se fais entendre , puis encore une est encore, est a chaque nouveau pas s approchant du moment ou j'allais frapper me glace le sang.
Soudain une jolie jeune femme entre dans la brasure de la porte, est est magnifique, elle a de long cheveux  châtain qui sa promène sur ses épaules, de magnifique yeux bleu claire, qui avais sa bottée en ferais facilement pâlir le soleil.
Mais pas pour moi elle ne devais rien être car se qu'elle serais dans quelque seconde ne serais pas grand chose non-plus.
D une bon je me jette sur elle avec dans ma main mon trombone déplier est je le lui plante dans son œil droit est quand je le ressort pour remarquer qu'un petit filais de sang sort de son œil est se mais a couler.
je réitère mon assaut en visant son autre œil, elle comme figer ne réagissant qu'en automate elle mais sa main sur son œil meurtris, moi dans mon élan je lui crevé l'aitre œil.
Surprise par la violace de mes attaque elle s-écrou-le aux sol avec ses main sur ses deux yeux
a se moment la je donne le coups de grasse est avec tout mes force je luis envoie le trombone dans la carotide.
soudaine plus rien ma tête devient vide mon corps prendre le dessus est je me retrouve a voire en homme le visage plain de sang est une regard qui demandais la mort en trais de poignarder une magnifique jeune femme avec un trombone .
en y regardant de plus prés je pouvais apercevoir sur le visage de la femme des trais de sourire qui laissais deviner que la femme devais avoir une ville heureuse.
soudain je me retrouve dans ma la les mains plaine de sang est le sourire aux lèvre.
je ne lève est sort sans hâte ni gène de la pièce est dans l'embrasure de la porte je me retourne pour contempler la jeune femme gisant sur le sol... mort.

tirais tout droit de l'esprit torturer d'un giniol : Moi

une petite belette .
_________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:22 (2018)    Sujet du message: le meurtre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    JBT Index du Forum -> Divertissements -> Jeux Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com